Évaluation multicritère : Différence entre versions

De Solecopedia
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « L‘évaluation multicritère (MCA – multi-criteria assessment) est un outil de prise de décision utilisé lors de situations dans lesquelles il s‘agit de trouver la mei… »)
 
(L‟analyse multicritère dans un concept participatif)
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
La subjectivité de l‘analyse multicritère, commune à chaque processus d‘évaluation, devrait être traitée avec précaution. Une façon de composer avec cette subjectivité est d‘élaborer des processus participatifs de MCA dans lesquels les critères de sélection et les différentes étapes de l‘étude sont réalisées avec l‘aide d‘un large groupe d‘acteurs afin prendre en compte leurs différences d‘intérêts et de valeurs (De Marchi et al., 2000 ; Munda, 2008). Une autre est de combiner la MCA avec des techniques participatives (Antunes et al., 2006 ; Kallis et al., 2006). Chaque manière de réaliser une MCA est étroitement liée au concept de participation. Ce concept est utilisé pour valider la structure générale et pour encadrer l‘analyse. Il faut toutefois noter que la participation est une condition nécessaire mais peut ne pas être suffisante pour atteindre la responsabilité et la transparence.
 
La subjectivité de l‘analyse multicritère, commune à chaque processus d‘évaluation, devrait être traitée avec précaution. Une façon de composer avec cette subjectivité est d‘élaborer des processus participatifs de MCA dans lesquels les critères de sélection et les différentes étapes de l‘étude sont réalisées avec l‘aide d‘un large groupe d‘acteurs afin prendre en compte leurs différences d‘intérêts et de valeurs (De Marchi et al., 2000 ; Munda, 2008). Une autre est de combiner la MCA avec des techniques participatives (Antunes et al., 2006 ; Kallis et al., 2006). Chaque manière de réaliser une MCA est étroitement liée au concept de participation. Ce concept est utilisé pour valider la structure générale et pour encadrer l‘analyse. Il faut toutefois noter que la participation est une condition nécessaire mais peut ne pas être suffisante pour atteindre la responsabilité et la transparence.
  
 +
[[Fichier:SMCAprocess.gif]]<br>
 
Figure 1: Etapes d‘une SMCE
 
Figure 1: Etapes d‘une SMCE
  

Version du 3 avril 2012 à 22:58

L‘évaluation multicritère (MCA – multi-criteria assessment) est un outil de prise de décision utilisé lors de situations dans lesquelles il s‘agit de trouver la meilleure solution parmi plusieurs alternatives attentes différentes. Elle est reconnue comme étant capable de gérer des problèmes décisionnels complexes et peu structurés dans le domaine de l‘environnement et de la gestion des ressources naturelles qui impliquent un grand nombre d‘objectifs écologiques, environnementaux, sociétaux et économiques conflictuels ainsi que différents groupes d‘intérêts et de langages d‘évaluation.

La MCA est une structure encadrant les problèmes décisionnels. Elle prend en compte les effets conflictuels, multidimensionnels, incommensurables et incertains des décisions et permet ainsi de se focaliser sur le « processus de décision » en lui- même plutôt que sur le résultat final (Munda, 2008). Un problème multicritère est caractérisé par la présence d‘un ensemble fini d‘alternatives (par exemple différents tracés pour une voie ferroviaire ou différentes options de planification pour un système de transport régional) et l‘existence de critères d‘évaluation différents (et souvent conflictuels) grâce auxquels on évalue ces différentes alternatives (par exemple les impacts sur l‘utilisation du sol, les coûts de voyage, les personnes affectées – voir ici pour un exemple d‘alternatives et de critères différents dans le contexte d‘un cas d‘étude du CEECEC sur le TAV). Grâce à ce type d‘analyse, le problème peut être représenté sous la forme d‘une matrice (alternatives x critères) dépeignant l‘évaluation de chaque alternative pour chaque critère. En supposant qu‘il est possible d‘évaluer chaque alternative par rapport à chaque critère, nous pouvons obtenir un classement fragile des alternatives pour chaque caractéristique étudiée, allant de la meilleure à la pire. Le problème d‘une décision multicritère consiste à classer les alternatives selon un ordre synthétisant correctement les différents objectifs visés. Généralement il n‘existe pas de solution optimisant tous les critères à la fois et des compromis doivent être trouvés, c‘est pourquoi un large panel de méthodes a été développé. Ces méthodes possèdent chacune des caractéristiques particulières en ce qui concerne les conditions d‘information, l‘évaluation des critères, le modelage des préférences et les règles de décision.

L‟analyse multicritère dans un concept participatif

Dans le cadre des problèmes de soutenabilité, les méthodes multicritères sont un outil d‘analyse politique puissant car elles parviennent à être inter- ou multidisciplinaires (tenant donc compte des multiples dimensions présentes), participatives (ouvertes à tous les acteurs) et transparentes (Munda, 2008). La participation des acteurs peut être inclue dans la structure d‘ensemble du processus d‘une MCA : on peut en effet leur donner la possibilité d‘évaluer les alternatives, de générer les critères et de discuter des résultats (Antunes et al., 2006). La subjectivité de l‘analyse multicritère, commune à chaque processus d‘évaluation, devrait être traitée avec précaution. Une façon de composer avec cette subjectivité est d‘élaborer des processus participatifs de MCA dans lesquels les critères de sélection et les différentes étapes de l‘étude sont réalisées avec l‘aide d‘un large groupe d‘acteurs afin prendre en compte leurs différences d‘intérêts et de valeurs (De Marchi et al., 2000 ; Munda, 2008). Une autre est de combiner la MCA avec des techniques participatives (Antunes et al., 2006 ; Kallis et al., 2006). Chaque manière de réaliser une MCA est étroitement liée au concept de participation. Ce concept est utilisé pour valider la structure générale et pour encadrer l‘analyse. Il faut toutefois noter que la participation est une condition nécessaire mais peut ne pas être suffisante pour atteindre la responsabilité et la transparence.

SMCAprocess.gif
Figure 1: Etapes d‘une SMCE

Une façon d‘aborder la problématique de la participation dans une analyse multicritère d‘adopter cadre d‘évaluation sociale multicritère (SMCE). Celui-ci définit le concept d‘évaluation comme un mélange de représentation, d‘évaluation et de contrôle de la qualité en rapport avec le problème d‘une politique donnée (Munda, 2008). La SMCE vise à intégrer les concepts de transparence, de réflexion et d‘apprentissage dans le processus de décision des MCA en intégrant simultanément les dimensions politiques, socio-économiques ainsi qu‘écologiques, culturelles et technologiques d‘un problème.

Afin d‘obtenir les critères d‘évaluation, la SMCE examine les objectifs et les attentes des différents acteurs tout en essayant d‘adopter une approche la moins technocratique possible. Etant donné la multitude de dimensions prises en compte, l‘objectif principal est de trouver un équilibre entre elles et de trouver des « solutions de compromis » (Munda, 1995). Les poids dans une SMCE sont compris comme des coefficients d‘importance – reflétant donc les préférences les plus importantes - et non comme des compromis. Les conventions d‘agrégations utilisées sont des algorithmes mathématiques non compensatoires, ce qui veut dire que des critères jugés peu importants peuvent être influents, excluant ainsi le concept de compensabilité complète. Elle peut également analyser en profondeur l‘influence des acteurs sociaux ou celle des conflits. NAIADE (Novel Approach to Imprecise Assessment and Decision Environments) est une méthode de SMCE développée par Munda (1995) qui combine l‘utilisation d‘informations de différents types et l‘analyse de conflits. NAIADE produit une hiérarchisation d‘alternatives selon une série de critères d‘évaluation, d‘indications sur la distance de la position des différents groupes d‘intérêts ainsi qu‘un classement des alternatives suivant les impacts ou les préférences des acteurs (Munda, 2008). La Figure 1 illustre les étapes suivies lors d‘un processus typique de SMCE. Des descriptions de l‘application du cadre de travail d‘une SMCE à différents problèmes de soutenabilité sont décrits dans Munda, 2008 ; Marchi et al. 2000 et Antunes et al. 2010.

Références

  • Antunes, P., Santos, R., Videira, N., 2006. Participatory decision making for sustainable development – the use of mediated modeling techniques, Land Use Policy, 23, 44-52.
  • Antunes, P., Karadzic, V., Santos, R., Beça, P., Osann, A., 2010. Participatory multi- criteria analysis for the evaluation of irrigation management alternatives. The case of Caia irrigation area, Portugal, International Journal of Agricultural Sustainability (submitted).
  • De Marchi, B., Funtowicz, S., Cascio, S. L., Munda, G., 2000. Combining participative and institutional approaches with multicriteria evaluation. An empirical study for water issues in Troina, Sicily. Ecological Economics, 34, 267-282. 196
  • Kallis, G., Videira, N., Antunes, P., Guimarães Pereira, A., Spash, C. Coccossis, H. Corral Quintana, S., del Moral, L., Hatzilacou, D., Lobo, G., Mexa, A., Paneque, P., Pedregal, B., Santos, R. (2006). Participatory Methods for Water Resources Planning and Governance. Environment and Planning C: Government and Policy.