Découplage et dématérialisation de l'économie

De Solecopedia
Aller à : navigation, rechercher

Définition

Le cadre d‘analyse de flux de matière et d‘énergie fournit un outil pour surveiller les progrès en termes de découplage (déconnexion ou séparation) du bien-être social et économique de l‘utilisation de ressources biophysiques. Le découplage pourrait se produire d'au moins trois façons :

  • (1) la croissance économique – mesurée par la croissance du PIB, par exemple – pourrait être découplée des flux énergétiques et matériels (une augmentation dans l'"efficacité" menant à la "dématérialisation") ;
  • (2) les flux énergétiques et matériels pourraient être découplés du bien-être social ("sufficiency") et
  • (3) le bien-être social pourrait être découplé de la croissance économique ("equity") (Haberl et al. 2004). C‘est ce qu‘indique le modèle ci-dessous.

Situations observées

Selon Haberl et al. (2004), les études sur la relation entre croissance économique et flux matériel national révèlent trois modèles :

  • (1) "pas de découplage", lorsque les flux matériels augmentent plus rapidement ou aussi rapidement que le PIB, comme ce fut le cas pour la Grèce lors des deux dernières décennies (voir Eurostat, 2002) ;
  • (2)"découplage relatif", une situation où la quantité de matière et d‘énergie nécessaire pour produire 1$ de PIB décline au cours du temps – c‘est un processus observé dans de nombreux pays (voir Eurostat, 2002 ; Fischer- Kowalski and Amann, 2001 ; Schandl et al., 1999) et
  • (3)"découplage absolu" dans le sens où les flux agrégés de matière et d‘énergie d‘une économie déclinent au cours du temps alors que le PIB continue à augmenter – cette tendance a été observée dans certaines économies industrielles telles que celles de l‘Allemagne ou des Pays-Bas (Eurostat, 2002) même si le rôle du commerce doit aussi être pris en compte. Par exemple, la production de matières premières et de produits material-intensive peut être externalisée grâce aux échanges commerciaux.

Decoupling.gif
Figure 1 : interrelations entre les flux de matière et d‟énergie, la croissance économique et le bien-être social. Source : modifié de Fischer- Kowalski et Haberl (1998), basé sur Haberl et al. (2004)

Références:

  • Eurostat, 2002. Material use in the European Union 1980–2000: Indicators and analysis. Luxembourg, Eurostat, Office for Official Publications of the European Communities.
  • Haberl, H., M. Fischer-Kowalski, F. Krausmann, H. Weisz, V. Winiwarter (2004): Progress towards sustainability? What the conceptual framework of material and energy flow accounting (MEFA) can offer. Land Use Policy 21(3), pp. 199-213.
  • Schandl, H., Hüttler, W., Payer, H. (1999): Delinking of economic growth and materials turnover. Innovation—The European Journal of Social Sciences 12 (1), pp. 31–45.
  • Fischer-Kowalski, M., Amann, C. (2001): Beyond IPAT and Kuznets curves: globalization as a vital factor in analyzing the environmental impact of socio-economic metabolism. Population and Environment 23 (1), pp. 7–47.
  • Fischer-Kowalski, M., Haberl, H. (1998): Sustainable development: socio-economic metabolism and colonization of nature. International Social Science Journal 50 (4), 573–587(1), pp. 1–8.