FLO International : Différence entre versions

De Solecopedia
Aller à : navigation, rechercher
(Historique)
Ligne 24 : Ligne 24 :
  
 
FLO International est membre de la plate-forme internatioanle informelle FINE, d'[[ISEAL]], et d'autres réseaux d'organisations internationales de la société civile.
 
FLO International est membre de la plate-forme internatioanle informelle FINE, d'[[ISEAL]], et d'autres réseaux d'organisations internationales de la société civile.
 
  
  
Ligne 38 : Ligne 37 :
  
 
[[Catégorie:ESS]] [[Catégorie:Acteur]]
 
[[Catégorie:ESS]] [[Catégorie:Acteur]]
 +
 +
[[en:FLO International]]

Version du 20 février 2011 à 11:23

FLO International (Fairtade Labelling Organizations) est un organisme de définition de normes du commerce équitable.

FLO International est né en 1997, du regroupement des intitiatives nationales de certification du commerce équitable en Europe. Aujourd'hui, une vingtaine d'initiatives nationales, principalement de pays du Nord, sont membres de FLO International, et aident à la définition des normes de commerce équitable, garanties sous la marque Fairtrade.

L'harmonisation internationale des normes de commerce équitable par filières de produits est la principale activité de FLO International. Les normes concernent les critères auxquels doivent obéir les organisations de producteurs d'une part, les entreprises d'autre part, qui veulent bénéficier du label Fairtrade. Il existe des normes génériques, relatives au commerce de produits et aux organisations de producteurs. C'est cependant au niveau des normes par produit que se définissent les conditions spécifiques pour chaque filière. Les aspects abordés pour chaque filière-produit sont : économiques (prix, accès au marché...), sociaux (démocratie interne des coopératives, conditions de travail pour les plantations) et environnementaux.

Historique

Le système de garantie FLO est un système de garantie issu du mouvement social économique du commerce équitable, apparu dans les années 1960 à 1970. Parti du constat de la limitation des débouchés représentés par les boutiques spécialisées du commerce équitable, le premier label de commerce équitable est né aux Pays-Bas en 1988, pour permettre d'identifier en supermarché le café provenant de petits producteurs et pour lequel les importateurs respectent des conditions établies par la fondation Max Havelaar, qui gérait ce label.

Ce système a permis d'accroître de façon considérable les ventes de produits du commerce équitable au cours des années 1990 et surtout 2000. Cet aspect purement économique est fondamental dans l'intérêt du lable Fairtrade. Il ne préjuge cependant pas de l'impact du commerce de produits labellisés. Les premières évaluations sont faites depuis 2005.

Un nouveau logo identifie les produits FLO.

FLO-newlogo_01.gif‎

Critiques du système FLO

Le système mis en place par FLO International est un système de garantie formel, par opposition. Il représente donc un coût important pour les importateurs, et surtout les organisations de producteurs, ainsi que les consommateurs, coûts qui sont absents des systèmes de garantie participatifs. La transparence et le respect des principes établi par le mouvement du commerce équitable est relative, si l'on considère la quasi-absence des conditions de préfinancement de la production et la fixation sur le critère-prix comme mesure principale de l'efficacité du système.

La centralisation du système FLO et la participation réduite qui ont les organisations de producteurs ont parfois été perçus comme une limitation du système. FLO International s'est efforcé d'y répondre au cours des dernières années par une plus grande participation des réseaux latino-américains, africains et asiatiques de producteurs labellisés. Le niveau de participation atteint est encore à évalué, pour savoir s'il dépasse la consultation.

Appartenance à des réseaux internationaux

FLO International est membre de la plate-forme internatioanle informelle FINE, d'ISEAL, et d'autres réseaux d'organisations internationales de la société civile.


Liens